Your Way To Virtualization

Per-VM EVC : Enhanced vMotion Compatibility par machine virtuelle

Enhanced vMotion Compatibility (EVC) est l’une des fonctionnalités vSphere les plus connues.

Comme vous le savez déjà, EVC est une fonctionnalité qui élimine les problèmes d’hétérogénéité CPU et l’exécution vMotion au sein du cluster.

vSphere 6.7 a amené EVC au niveau supérieur, cette dernière version a introduit une des fonctionnalités intéressantes autour d’EVC, c’est l’EVC par machine virtuelle (Per-VM EVC).

Comme son nom l’indique, Per-VM EVC peut être activé sur une machine virtuelle spécifique.

Le grand avantage est que cela fonctionne non seulement sur les VM à l’intérieur du cluster, mais aussi sur les VM à l’extérieur du cluster.

Avec Per-VM EVC, vous pouvez garantir que votre VM peut être migrée sans erreur dans les cas suivants:

  • Entre clusters (across clusters).
  • Hosts autonomes (standalone hosts).
  • Entre vCenters (cross vCenters).
  • Environnements Cloud hybrides (tels que le cloud VMware sur AWS).

Notes et spécifications :

  • Il faut avoir au minimum la version vSphere 6.7.
  • La version matérielle de la machine virtuelle doit être vmx-14.
  • Il faut mettre la machine virtuelle hors tension avant de configurer Per-VM EVC.
  • L’activation de cette fonctionnalité est disponible à partir de l’interface graphique GUI (Client vSphere html 5) et aussi à travers Power-CLI.
  • Per-VM EVC est compatible avec vSphere DRS.
  • Si l’hôte ne prend pas en charge le mode EVC configuré sur la VM, celle-ci ne peut pas être mise sous tension.
  • Le mode EVC d’une machine virtuelle est indépendant du mode EVC défini au niveau du cluster.

Procédure d’activation :

Connectez-vous à travers l’interface utilisaterus GUI (html 5) :

Puis : sélectionnez la VM==> Configure ==> VMware EVC ==> Enable

Pour plus de détails : ici

VMware vSphere Fault Tolerance – VMware vLockstep

VMware vSphere Fault Tolerance fournit un temps d’arrêt égal à zéro en créant une copie en double (secondaire) de la machine virtuelle sur un hôte différent et en maintenant la synchronisation des deux machines.

La machine virtuelle secondaire prend immédiatement le relais si la machine virtuelle principale est indisponible à l’aide de la technologie VMware vLockstep.

VMware vLockstep est une technologie qui capture les entrées et les événements qui se produisent sur un ordinateur virtuel principal et les envoie à un ordinateur virtuel secondaire.

Cela fonctionne en plaçant une machine virtuelle (principale) à l’état actif, cette machine virtuelle reçoit des données, répond aux demandes et exécute des applications.

Une autre machine virtuelle (secondaire) agit en tant que partenaire silencieux.

Étant donné que la machine virtuelle secondaire est toujours synchronisée avec la machine virtuelle principale, elle prend immédiatement le relais (devient principale) sans interruption de service si la machine virtuelle principale échoue.

Lorsque la machine virtuelle secondaire prend le relais, VMware FT crée automatiquement une nouvelle machine virtuelle secondaire.

VMware vLockstep doit être configuré sur une carte réseau dédiée d’au moins 1 Go, les données sont synchronisées entre les machines virtuelles couplées.

Les sorties (Output) sont supprimées dans la machine virtuelle secondaire, donc  VMware FT garantit que seule la machine virtuelle principale lance les opérations d’écriture sur le stockage.

VMware vLockstep doit être configuré sur une carte réseau dédiée d’au moins 1 Go.

D’autre part, les sorties sont supprimées dans la machine virtuelle secondaire. VMware FT garantit que seule la machine virtuelle principale exécute les opérations d’écriture sur le stockage.