Tagged: VMware vCenter Server

VMware vCenter Server

HA failover initiated on Cluster

vSphere HA Initiated a Virtual Machine Failover Action in Cluster – Warning

Cette alerte se produit lorsque un basculement [Failover] se produit dans le cluster.

Une fois que le message d’avertissement apparaît, vous ne pouvez plus le supprimer et aucune option n’est disponible pour traiter l’alerte.

Pourtant , la suppression de l’alerte est faisable.

Pour résoudre ce problème, il faut désactiver puis le réactiver HA.

VMware P2V : Permission to perform this operation was denied

Lors des migrations P2V ou V2V à l’aide de l’outil VMware vCenter Converter Standalone, nous avons souvent rencontré le message d’erreur «Permission to perform this operation was denied.»

Pour vous faire gagner du temps et des efforts, je vous présente la solution de contournement :

  • Connectez-vous au serveur que vous essayez de convertir.
  • Ouvrir la stratégie de sécurité locale (GPO LOCAL), ou tapez « secpol.msc » dans la barre de recherche Windows.
  • Allez dans « Stratégies locales » puis « Options de sécurité ».
  • Contrôle de compte d’utilisateur: exécuter les comptes d’administrateurs en mode d’approbation d’administrateur.
  • Cocher « Désactivé » puis de redémarrer le serveur pour que les modifications prennent effet.

Vous devriez maintenant pouvoir effectuer le P2V sans problème.

Vos certifications VMware n’expireront jamais.

À compter du 5 février 2019, vos certifications VMware n’expireront jamais.

VMware a mis à jour la politique de certification en annulant l’expiration des certificats VMware après 2 ans.

A compter de maintenant, l’exigence de re-certification obligatoire sera supprimée de toutes les certifications actuelles.

VMware offre aux candidats plus de flexibilité et de liberté, l’objectif est que le programme de certification VMware réponde aux besoins de chaque candidat et réponde au mieux aux besoins individuels et organisationnels.

Toutefois, VMware recommande la recertification et la mise à niveau afin de maintenir des compétences actualisées et des certificats à jour.

vExpert 2019 est ouvert

Image result for vexpert 2019

Les candidatures pour le programme vExpert 2019 sont maintenant ouvertes.

Vous pouvez déposer votre candidature sur le lien : https://vexpert.vmware.com/apply 

Le dernier délai pour soumettre votre candidature est fixé pour la date du 8 février à minuit (Pacific Standard Time).

Le programme VMware vExpert est le programme mondial d’évangélisation et de sensibilisation de VMware. Le programme est conçu pour mettre les ressources marketing de VMware au service de vos efforts de plaidoyer. Promotion de vos articles, visibilité lors de nos événements mondiaux, publicité coopérative, analyse du trafic et accès rapide aux programmes bêta et à la feuille de route de VMware.

Les récompenses sont destinées aux individus et non aux entreprises et pour une durée d’un an.

Les employés des clients et des partenaires peuvent recevoir les récompenses. Dans l’application, nous prenons en compte diverses activités communautaires de l’année précédente ainsi que les activités de l’année en cours (uniquement pour les applications du second semestre) afin de déterminer qui recevra des récompenses. Nous observons que non seulement étiez-vous actif, mais que vous êtes toujours actif dans le chemin que vous avez choisi de postuler.

Si vous souhaitez devenir vExpert, le critère est simple. VMware recherche des professionnels de l’informatique qui partagent leurs connaissances sur VMware et les transmettent à la communauté, donc ceux qui ont un impact positif sur la communauté VMware en ce qui concerne le partage de connaissances autour des produits VMware.

Il existe plusieurs façons de partager vos connaissances et de vous engager avec la communauté. Certaines de ces activités sont les suivantes: blogging, création de livres, activités dans des groupes facebook, plates-formes de forum (VMTN et autres plateformes non VMware), prise de parole en public, direction de VMUG, vidéos, etc…

Le processus de candidature est simple.

Deux fois par an les candidatures sont ouvertes pour une période de 30 jours.

Tous les vExpert, VCDX ainsi que tous les nouveaux candidats doivent postuler au moins une fois par an.

VMware Configuration Maximums

Lors de la configuration, du déploiement et de l’exploitation de votre infrastructure virtuelle, il est judicieux de connaître les limites de votre environnement, sachant qu’il est difficile et parfois impossible de trouver les informations les plus récentes et les plus précises.

Aussi, lorsque vous demandez une assistance à VMware.S’il est déterminé que vous utilisez le produit en dehors des valeurs maximales, vous ne pourrez pas obtenir de support jusqu’à ce que les limites soient rétablies sous les valeurs maximales recommandées.

VMware a introduit un nouveau site VMware Configuration Maximums qui vous permet de déterminer rapidement et facilement la configuration maximale recommandée pour les produits VMware.

Les limites présentées dans l’outil sont testées, recommandées et entièrement prises en charge par VMware.

Il est recommandé de rester à un niveau inférieur ou égal au maximum pris en charge.

VMware Configuration Maximums, vous permet de :

  • Connaître avec précision les maximums de configuration pour les produits VMware.
  • Comparer les maximums de configuration entre différentes versions.
  • Exporter les résultats sous format PDF et CSV.

Accès au site : VMware Configuration maximums

vCenter Server High Availability (HA)

vCenter High Availability est une nouvelle fonctionnalité apparue au niveau de la version 6.5 du vCenter mais disponible uniquement dans la vCSA.

Activer vCenter HA permet de protéger le vCenter en cas de perte de host par exemple, ou de limiter les indisponibilités durant les mises à jour.

L’activation du vCenter High Availability permet de protéger les vCenter des pannes matérielle et logicielle.

les autres mécanismes de protection comme vSphere High Availability protège uniquement contre les pannes matérielles avec un temps de coupures important et un risque de corruption de la base de données vCenter.

vCenter HA fonctionne avec un cluster de deux instances vCenter, la première instance est “Active” et la deuxième est “Passive”, donc aucun temps d’arrêt et un temps moyen de réparation (Mean Time To Repair) MTTR=0.

En cas d’indisponibilité du noeud actif, le noeud passif reprend automatiquement son rôle ainsi que son nom et son IP afin de permettre la continuité.

Lorsque le noeud manquant (DOWN) redeviendra disponible, il reprendra automatiquement le relais.


Le témoin n’est là que pour assurer l’arbitrage pour faire la différence entre une isolation réseau et une indisponibilité d’un noeud (même principe que pour un cluster de hosts ou de vSan).

Le témoin (Witness) ne participe pas au cluster Active/Passive, mais assure l’arbitrage pour faire la différence entre une isolation réseau et une indisponibilité d’un noeud.

Une seconde carte réseau est ajoutée aux trois nodes pour qu’ils communiquent via un lien privé, permettant la synchronisation de toutes modifications au niveau du node actif sur les deux autres nodes . La communication entre le noeud actif et l’extérieur (ESXi, management, …) restant sur la première carte réseau.

Il est important de penser à la mise en place du vCenter High Availability dans les environnements où des solutions comme NSX, suites vRealize et Veeam Backup & Replication tournent, car ces dernières dépendent grandement de la disponibilité du vCenter pour pouvoir fonctionner.

Deux modes d’installation sont proposés :

  • Basique : géré par un assistant, et nécessitant peu d’informations (adresses IP). L’ajout de la carte réseau, le clonage, la configuration IP et les règles d’anti-affinité sont gérés par l’assistant.
    Convient lorsque le host hébergeant le vCenter est géré par celui-ci, ou par un vCenter du même domaine SSO.
  • Avancé : un peu plus complexe à mettre en oeuvre. Il faut cloner soi-même les VMs, configurer les IPs, créer les règles.
    Convient lorsque le vCenter ne connait pas le host qui l’héberge, ou lorsqu’on veut répartir les nodes entre plusieurs infras.

VMware vSphere Fault Tolerance – VMware vLockstep

VMware vSphere Fault Tolerance fournit un temps d’arrêt égal à zéro en créant une copie en double (secondaire) de la machine virtuelle sur un hôte différent et en maintenant la synchronisation des deux machines.

La machine virtuelle secondaire prend immédiatement le relais si la machine virtuelle principale est indisponible à l’aide de la technologie VMware vLockstep.

VMware vLockstep est une technologie qui capture les entrées et les événements qui se produisent sur un ordinateur virtuel principal et les envoie à un ordinateur virtuel secondaire.

Cela fonctionne en plaçant une machine virtuelle (principale) à l’état actif, cette machine virtuelle reçoit des données, répond aux demandes et exécute des applications.

Une autre machine virtuelle (secondaire) agit en tant que partenaire silencieux.

Étant donné que la machine virtuelle secondaire est toujours synchronisée avec la machine virtuelle principale, elle prend immédiatement le relais (devient principale) sans interruption de service si la machine virtuelle principale échoue.

Lorsque la machine virtuelle secondaire prend le relais, VMware FT crée automatiquement une nouvelle machine virtuelle secondaire.

VMware vLockstep doit être configuré sur une carte réseau dédiée d’au moins 1 Go, les données sont synchronisées entre les machines virtuelles couplées.

Les sorties (Output) sont supprimées dans la machine virtuelle secondaire, donc  VMware FT garantit que seule la machine virtuelle principale lance les opérations d’écriture sur le stockage.

VMware vLockstep doit être configuré sur une carte réseau dédiée d’au moins 1 Go.

D’autre part, les sorties sont supprimées dans la machine virtuelle secondaire. VMware FT garantit que seule la machine virtuelle principale exécute les opérations d’écriture sur le stockage.